Pages

16 mars 2011

J'oubliais!

Ben oui... Ya pas juste des choses plates dans ma vie en 2011, bien que ces temps-ci, c'est ce qui ressort sur mon blog.


Demain soir, je serai, pour la deuxième fois de l'année, au Centre Bell pour voir une partie de nos Canadiens :D


J'ai hâte!!
Encore dans les rouge, mais pas au même endroit. Je serai dans un coin de patinoire au lieu de derrière le banc des joueurs. Je n'ai jamais regarde de match à cet endroit, alors j'ai hâte de voir si j'apprécirai autant.


Idéalement, faudrait battre nos adversaires, pour se rapprocher dans le pointage, même si dans le classement ça ne changera rien.
Mais tsé, en même temps, je les aimes moi, les Lightnings.
C'est ma 2e équipe... Je vais donc être contente à tous les buts, c'est un avantage! ;)


Regarderez-vous le match? :)

4 commentaires:

Sednah a dit…

Mon co-animateur sera là aussi, je vais essayer de vous spotter!

Caro a dit…

Là je suis vraiment jalouse, j'ai essayer à chaque vente cette année d'avoir des billets et chaque fois que mon tour arrivait tout était vendu :(
Pis j'ai pas le cable, donc si ce n'est pas un match de fin de semaine je ne peux pas le regarder :(

What the fuck? a dit…

Oh boy! Comment te dire ce que je pense du hockey tout en restant polie? Pas capable. Tout simplement pas capable. Le hockey je l'ai très très loin dans le derrière. Désolée!!! Et si y'a une chose que je ne comprends vraiment pas c'est bien les filles qui trippent sur le hockey comme les gars et même plus quelques fois. Tu es un mystère impénétrable pour moi. ;)

Karine a dit…

@Sednah : Comme dans Où est Charlie! :P

@Caro : Je n'ai pas de mérite pour l'achat des billets : Ils nous ont été donnés par l'ancien boss de mon chum. (On a a gardé les billets quand il est parti de sa job. Donné c'est donné, bon! lol)

@What the fuck : Je ne trippe pas plus sur le hockey que les gars. Loin de là! ;)

Je n'écoute pas les parties à la télé, à part lors de soirée spéciale en gang.

Par contre j'adore le "live". L'ambiance, le son, les bruits, pas de commentateur (dieu merci!), l'effervesence d'être LÀ. Ça me comble.

T'as tout à fait le droit de ne pas aimer, on ne peut pas tous êter pareil :)