Pages

17 nov. 2010

Ma paie

Vous savez, c’est loin d’être toujours rose, la vie de parent.

On fait des concessions sur sa liberté, sur son sommeil, sur ses envies, sur toute sa vie une grosse partie de sa vie.

On manque de patience. On tourne sa langue vingt-cinq sept fois avant de parler, pour ne pas se mettre à crier. Et quand on a vraiment trop besoin de crier pour faire sortir le trop-plein, on se sauve dans sa chambre pour le faire dans un oreiller. On prend des GRANDES respirations, trop souvent, pour se contenir. On répète, encore et encore les « consignes ». On attrape 45 rhumes et autres méchants microbes par année. On marche sur des jouets partout et tout le temps, parce qu’une maison en ordre est rendu quelque chose de mythique, un rêve inaccessible…

Mais il y a parfois ces petits moments magiques. Du genre qui nous font oublier tout le reste.
Toute la merde.
Tout le manque de patience.
Toutes les frustrations.


Tout-tout-tout, et ce, d’un seul coup :


5h45 du matin, je me lève. J’ai le rhume (qui l’eût cru??), donc, je tousse.

(Fiston, de sa chambre) Maman?

(Moi, en pestant qu’il soit déjà réveillé) Oui coco?

J’entre dans sa chambre et je vais le rejoindre dans son lit, en toussant.

(Fiston) Maman, tu tousses beaucoup?

(Moi) Oui, je tousse beaucoup *tousse-tousse*.

(Fiston, en m’enlaçant le cou) Ooohhh…. Pauvre pinotte….. (!!!!)

(Moi, avec un petit sourire en coin) *tousse-tousse*

(Fiston) Moi je vais te donner un peu de mon sirop, ok?


Et pouf!!

Voilà, c’est exactement pour ça qu’on travaille aussi fort.

Pour des petits moments inoubliables comme celui-là...

4 commentaires:

MoonLady a dit…

Awwwwwwwwwwwwwwwww sont tellement cute dans ces moments là qu'on oublie vite le reste hein? :)

Karine a dit…

Exactement! You got my point :)

La Belle a dit…

J'adore !

Mymybelle a dit…

Ça arrive souvent ici aussi! Dire qu'il ne suffit que de quelques petits mots comme ça pour qu'on oubli absolument toutes les choses négatives! :)