Pages

23 août 2011

À ma famille adorée.




…Car je sais que vous passez toutes par ici…


Je ne sais pas combien de temps ça me prendra pour écrire ce billet.
Ce sera difficile, et ce sera les yeux mouillés, sans aucun doute.



Depuis presque deux semaines que la tuile, non, le plafond au grand complet, nous est tombé dessus.

J’ai peur que vous pensiez que je fais l’autruche, que je ne veux pas vous voir, que je fais semblant que l’on n’a pas entendu ce s’est dit, à Montréal, le 12 août dernier.

Croyez-moi, je le sais.
Je comprends, la situation.
Je l’ai pleuré pendant 3 jours, et je la pleure encore.

Oui, il m’est difficile de vous regarder en face sans avoir les yeux mouillés.
Non, je n’ai pas envie d’en parler profondément, j’ai le cœur trop détruit pour l’instant.
Je dois digérer ce qui est prit dans ma gorge, et, surtout, je tente d’être forte devant mon ti-pou qui ne comprendrait pas et poserait des questions auxquelles je ne me sens pas prête de répondre.

En même temps, je me dis qu’il ne sert à rien de regarder trop loin. Que ça ne fait qu’ouvrir la blessure encore plus profondément, de ne penser qu’à ça. Ça nous impose des œillères sur le présent. Ça nous fait manquer des beaux moments qu’on peut encore avoir.

Oui, il faut voir la réalité en face, mais il faut continuer de vivre aussi.
Il ne faut pas juste attendre que tout le malheur arrive, l’attendre, le guetter.
Il faut profiter du temps qu’on a maintenant…



Je sais qu’une de mes devises est qu’il n’arrive jamais rien pour rien.
Je le répète souvent dans les moments difficiles.
Mais cette fois, j’ai vraiment de la misère à y adhérer.

Peut-être, un jour, le comprendrai-je.


Je vous aime.
De tout mon cœur et même plus.

7 commentaires:

Sednah a dit…

Je ne sais pas les détails de ce qui vous affecte...
Mais je t'envoie toute mon affection!
xxxx

Caroline a dit…

Je pense à toi à et ta famille très fort Karine. Je comprends ce sentiment... Courage! un jour à la fois et profites des instants présents.

Calins virtuels xxx

Caroline

La Belle a dit…

Je sens que tu vis des moments difficiles, je n'ai pas de mots...

J'pense à toi et je prie pour toi et ta famille xxx Gros câlins

oknotok a dit…

Je ne sais pas ce qui vous arrive, mais je vous envoie des bonnes ondes xx

Karine a dit…

Merci tout le monde xxx

Capara a dit…

Je t'envoi plein de bonnes ondes positives!

Prends soin de toi.

dansmeslunettes a dit…

AHHHHH. Je viens tout juste de voir ton message...

Je crois qu'on a pas mal toute la même réaction. On vient de la même famille hein ;)

C'est drôle parce que je disais à une amie justement aujourd'hui que je ne savais plus sur quel pied danser, émotionnellement. Y'a comme pas de situations où je suis bien! Ni vautrée, ni en me disant que "la vie continue" (on s'entend là...!)et qu'il faut faire face à la musique, ni en essayant d'avoir du plaisir "quand même"...

C'est un bout difficile pour tout le monde, et même si en ce moment on a toutes une boule dans la gorge, on sait que malgré tout, on peut aller cogner les unes chez les autres... Y'a personne qui va se faire virer de bord si le besoin d'être ensemble ou d'extérioriser se fait sentir, ça j'en suis convaincue. Faut juste faire le pas si on en a besoin. OK ?

Je vous aime ! Et je suis extra chanceuse de vous avoir comme famille. J'entends trop de monde dire "on ne choisit pas sa famille!" Moi si je pouvais choisir, c'est vous que je prendrais, sans hésiter!