Pages

15 avr. 2011

Souvenir refoulé?

Cette nuit j’ai rêvé.

J’ai rêvé que je retournais visiter le site d'un ancien emploi. Je me promenais et je faisais visiter à la personne qui était avec moi l’endroit où j’avais jadis travaillé. Un beau petit coin de paradis. Vraiment un bel endroit, d’où je garde d’excellents souvenirs.

Puis, nous nous sommes retrouvés au bar de l'endroit, où un genre de 5@7 s’y déroulait. J’étais debout et je discutais avec la personne qui était avec moi (j’ai beau essayer de me souvenir de qui c’était, mais ça ne vient pas…). Je voyais un garçon, dans mon champ de vision, qui me regardait avec insistance. À force me faire fixer, je l’ai aussi regardé pour savoir si c’était bien moi qu’il regardait : et bien oui, c’était moi qu’il fixait comme ça!


Je l’ai vu se frayer un chemin vers moi, entre les gens.


Je le connais, lui….


Plus il se rapprochait, plus je le reconnaissais.


-Karine? A-t’il dit en arrivant face à moi.

- ….. Steve?!

Un beau grand sourire illuminait son visage. Le mien aussi.

-Wow… C’est bizarre de te voir ici, mais je suis tellement content. Vraiment.


Papillons.

Il était beau, Steve.

Pas la grande beauté universelle, non.
Pas un garçon qui fait tourner les têtes.
Mais il était beau. D'une beauté toute spéciale.

Son visage, ses cheveux qui frisotte juste un peu, un peu trop long, juste assez pour voir quelques boucles et qui donnent envie de s’y prendre les doigts, ses petites lunettes, et ses yeux. Ses beaux yeux bruns si pâles qu’on dirait qu’ils sont noisettes. Mais non, ils sont bruns.

Bruns, comme ses pantalons fétiches qu’il portait toujours. Avec un t-shirt.


J’avais oublié ses yeux là.

Et ce sourire là.

Et cette fossette là quand il sourit.


Il était beau et gentil, Steve, et j’ai rêvé à lui cette nuit.


Je me suis réveillée en me demandant pourquoi j’avais rêvé à un garçon, un ami, que j’avais complètement oublié depuis longtemps...


A-t’il rêvé à moi, comme j’ai rêvé à lui?
Un genre de rêve partagé?


Est-ce qu’il m’avait refoulé dans ses souvenirs, lui aussi?


Aujourd’hui, Steve, je pense à toi et je me demande où tu es, ce que tu fais.

Mon subconscient t’as fait renaître cette nuit, pour une raison que j’ignore.

J’espère que tu vas bien, que tu es heureux.

J’espère te croiser, dans la vraie vie, pour revoir tes yeux, ton sourire, et surtout pour entendre ton rire…


Je pense à toi aujourd’hui :)

9 commentaires:

Caro a dit…

Essaies de le trouver sur facebook :)

Karine a dit…

Je ne me souviens plus de son nom de famille! :S

Sednah a dit…

Ah j'adore ces rêves là! Surtout quand ça ne tourne pas au cauchemar

Jane a dit…

Aww, j'te souhaite de le revoir, juste pour avoir de ses nouvelles. Des fois, ça fait du bien :)

RedBee a dit…

J'aime beaucoup ce genre de rêve. Revenir vers d'anciennes vies, d'anciennes amitiés.

De là, je me demandais si quelqu'un rêvait à moi. Est-ce que j'ai marqué suffisamment la vie de quelqu'un pour me retrouver dans ses rêves. juste d'y penser me fascine.

Karine a dit…

@Sednah : On aime pas ça les cauchemars...

@Jane : Merci, moi aussi j'aimerais bien le revoir! :)

@RedBee : On a exactement eu la même réflexion. Le subconscient est tellement fascinant...

Caro a dit…

Tu dois bien te souvenir de connaissances que vous aviez en commun. Moi je dis qu'on peut trouver n'importe qui avec un peu de patience ;)

La vie au Max a dit…

Qui sait, tu vas peut-être le croiser par hasard prochainement!

Mamantroispointzero a dit…

Qui sait s'il n'est pas tombé sur ce billet par hasard et qu'il est trop gêné pour commenter. Allez Steve, écris-lui! :-)